Le règlement général sur la protection des données (RGPD) est entré en application le 25 mai 2018. Il harmonise les règles et les pratiques européennes, applicables en matière de protection des données à caractère personnel.

Le RGPD exige des entreprises de connaître le lieu, la date et le type de données collectées, ainsi que leurs modalités de collecte et de stockage. Ceci constitue le patrimoine informationnel à protéger grâce aux mesures de sécurité incombant à la cybersécurité.

Les experts en cyberdéfense GUARDEA vous font découvrir en quoi la cybersécurité est votre meilleur allié dans la mise en conformité au RGPD.

Évaluer les risques pouvant atteindre les données personnelles grâce à une analyse de risques.

Les risques sont nombreux et concernent :

  • Les accès non autorisés (confidentialité)
  • Les modifications non désirées (intégrité)
  • Les disparitions de données (disponibilité)


Les risques sont multiples et peuvent être dus à des personnes externes (concurrents) ou internes (collaborateurs) de manière volontaire ou accidentelle. Ils peuvent être aussi dus à des pannes ou des sinistres (incendie). Pour être prêt à y répondre, GUARDEA met en lumière deux approches essentielles et complémentaires : l’analyse de risque et le diagnostic.

L’analyse de risque pour circonscrire les menaces potentielles :


– Elle définit les menaces spécifiques à votre entreprise et à votre activité. Au fur et à mesure de l’identification de ces menaces, vous identifiez par la même occasion « le matériel » à protéger.

– Elle évalue l’impact de la ou des menaces sur votre activité. A l’issue de cette évaluation, l’impact sera évalué comme faible, moyen, modéré ou critique.

Elle ordonne l’ensemble des menaces par typologies et ordre de priorité. L’analyse de risque offre à l’entreprise une vision claire du patrimoine à protéger. Elle permet de réaliser une mise en œuvre intelligente et maîtrisée des mesures de sécurité.


Le diagnostic pour protéger le patrimoine informationnel de votre entreprise et rendre conforme votre système d’information.



L’ensemble des données personnelles est une partie intégrante de votre système d’information et le RGPD vous oblige à les protéger. C’est le système d’information qui se charge de les stocker, de les transiter, et en cas d’incident, il doit légalement être en mesure de les protéger.

Le diagnostic permettra donc d’analyser les mesures de cryptage et d’anonymisation des données et d’analyser la traçabilité du parcours du traitement des données collectées. Ces mesures permettent de protéger le patrimoine informationnel. Elles sont la base de la cybersécurité et le diagnostic doit évaluer le niveau de celles-ci.

La sensibilisation aux risques de vos collaborateurs comme clé de voûte à la cyberdéfense. Si la mise en place des mesures de sécurité et du matériel adéquat sont élémentaires, ils ne pourront être concluants que si les utilisateurs des postes de travail sont suffisamment préparés aux menaces potentielles. En effet, savoir faire face à ce type d’événements relève d’une véritable éducation aux risques. Celle-ci est la base d’une bonne « culture sécurité ». A ce titre, GUARDEA met à disposition différents modules de sensibilisation et de formation aux risques, cyber adaptables à votre entreprise.

De plus, la mise en place d’un programme de sensibilisation à la cybersécurité est un signe fort que le dirigeant se soucie du sujet.

accumsan mattis risus quis non id odio